Chili

 VALPARAISO : Aide à la reconstruction après l’incendie

RAPPEL

Suite à l’incendie de Valparaiso en avril 2014, nous avons décidé d’apporter une aide financière à la reconstruction. Nous avons fait un 1er versement de 2500 € au mois de juin à notre contact sur place, Joaquin Velasco Rubio, un architecte qui participe aux travaux dans le quartier de la Mesana.
Il s’agit d’un projet de rénovation et d’agrandissement d’une cuisine communautaire existante mais partiellement détruite par l’incendie, ainsi que la construction d’une bibliothèque destinée à l’accueil des enfants. Notre contribution a servi à acheter les matériaux de finition : pose de fenêtres et de revêtements (sol et extérieur) et peinture.

 

Visite d’Annie TUFFREAU à la Mesana

Annie a séjourné au Chili en octobre 2014. Elle a rencontré Joaquin et s’est rendue sur place pour visiter les installations. Vous trouverez ci-après le compte-rendu de la journée passée à la Mesana.

 

VAL 3

Joaquin et son collaborateur Enrique avaient donné rendez-vous à Annie, Karène et Joan dans un café de Valparaiso d’où ils ont pris la route pour le quartier de la Mesana.

 

Ce bâtiment (la « sede ») est le siège du conseil de quartier qui sert d’entrepôt et abrite la cuisine. Carina (au centre sur la photo) en est la responsable.

 

VAL 20
Un maçon volontaire vient de terminer l’escalier qui mène à l’entrée de la « sede » et à la bibliothèque.

 


Voici le bâtiment de la bibliothèque avec la salle de jeux. Les livres, donnés par une association, sont en attente de catalogage pour le prêt. L’association a formé des habitants qui ont désigné une personne responsable du référencement et du prêt des livres.
Ingrid est très fière de parler de son travail de couturière avec les femmes du village.

 

Un agent de la prévention des incendies de forêt est en cours d’inspection. Les stigmates de la catastrophe sont encore très présents.

 

VAL 16
Convocation à la réunion d’information.

Les jeunes volontaires criblent l’argile qui sera mélangé à la paille et l’eau pour faire le pisé des maisons. Les jeunes filles l’utilisent pour bourrer les espaces entre les bouteilles en plastique de récupération.


L’espoir renaît avec le printemps ! Quelques touffes vertes au pied des troncs calcinés : la végétation repart. Sur les eucalyptus, responsables de la propagation rapide du feu, les feuilles réapparaissent, comme régénérées.